CBD et Test Salivaire, tout savoir

 

Vous consommez du CBD de manière régulière ? Vous avez peur que cela soit détecté lors d’un test salivaire ? Pas de panique, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez facilement vous y retrouver. Prêt à en apprendre plus sur ce sujet ? C’est par ici que ça se passe !

Qu’est-ce que la CBD exactement ?

Tout le monde ou presque associe le CBD a la drogue que l’on connaît sous le nom de cannabis. Bien que ce soit une molécule qui soit naturellement présente dans cette drogue, mais également dans la plante de chanvre. Il est important de prendre en compte que le CBD peut avoir différents bienfaits :

  • La réduction du stress et de l’anxiété.
  • Des effets anti-inflammatoires.
  • Une amélioration de la qualité du sommeil.
  • Elle permet tégument d’arrêter la prise de THC, uniquement dans certains cas.
  • Elle permet également de stabiliser l’humeur.

Il est important de prendre en compte que c’est un élément qui ne possède que très peu d’effets secondaires. Néanmoins, certaines personnes peuvent avoir des maux de têtes, une fatigue ou encore des nausées.

Il est également important de différencier le CBD du THC. Cette dernière, contrairement au CBD possède des psychotropes. C’est ce qui va provoquer cet effet « high » que peuvent ressentir les personnes qui consomment du cannabis. Bien évidemment, le cannabis est illégal, tandis que le CBD est légal.

Il faut aussi noter qu’à l’heure actuelle, le CBD est plutôt vue comme un complément alimentaire. Il y a donc une amélioration au niveau de la loi concernant cette substance.

Comment se consomme le CBD ?

Si vous avez envie de soulager certains maux avec le CBD, c’est parfaitement possible. Néanmoins, il faut que vous fassiez attention aux symptômes que vous avez. Notons également que vous devez choisir le mode d’administration qui vous convient le mieux.

Vous pouvez parfaitement trouver votre CBD sous forme de fleurs. Ainsi, vous pourrez vous en servir comme infusion.

Il est parfaitement possible de trouver des résines de CBD. Ces dernières sont généralement conçues pour un usage alimentaire. Vous pourrez facilement les intégrer dans les différents plats que vous pourrez mettre en œuvre, le cas échéant.

Si vous préférez fumer du CBD, il est parfaitement possible de le faire via du e-liquide. Néanmoins, cela signifie que vous devez investir dans une cigarette électronique, ce qui n’est pas forcément le but recherché, bien au contraire.

Il vous sera parfaitement possible de choisir l’huile de CBD. Ainsi, si vous avez envie de profiter des bienfaits de cette molécule, il faudra opter pour ce mode d’administration. Le CBD ira directement dans le sang et agira donc beaucoup plus vite.

Qu’est-ce qu’un test salivaire ?

Le test salivaire est, très souvent, le test utilisé lorsque l’on souhaite détecter certaines drogues dans l’organisme. Bien que ce soit un système assez simpliste, ce dernier reste tout de même redoutable. Le but est tout simplement de prélever de la salive à la personne concernée. Le résultat de la présence de drogue ou non dans l’organisme sera presque immédiat. Si la couleur change, c’est tout simplement que la personne testée a consommé de la drogue récemment. Les forces de l’ordre n’auront plus qu’à déterminer de quel type de drogue il s’agit.

Quand ce dernier est-il utilisé ?

Il est important de noter que le test salivaire est généralement utilisé lorsqu’il y a un contrôle routier à faire. Les forces de l’ordre vont tout simplement arrêter certaines personnes présentant un comportement suspect au volant. Il faut savoir que la consommation de stupéfiants n’est pas légal en France. Voici les sanctions que vous pourrez encourir :

  • Jusqu’à 45 000€ d’amende.
  • Jusqu’à deux ans d’emprisonnements.
  • 6 points en moins sur le permis et jusqu’à 3 ans d’annulation de permis de conduire.

Quelles sont les drogues recherchées lors d’un test salivaire ?

Vous l’aurez certainement compris, le test salivaire va tout simplement permettre de détecter différentes drogues. Voici une liste de ces dernières :

  • Le cannabis est détectable 6 à 10 heures après sa consommation.
  • Les amphétamines sont détectables 40 à 60 heures après leurs consommations.
  • La cocaïne et le crack sont détectables 24 à 48h après leurs consommations.
  • Les opiacés sont détectables 36 à 48h après leur consommation.

Notons également qu’une personne n’a pas le droit de refuser un test salivaire.

Le CBD contient un faible taux de THC

Vous l’aurez certainement compris, lors d’un test salivaire, les forces de l’ordre vont tout simplement chercher des traces de THC, soit de cannabis. Il faut d’ailleurs prendre en compte que les effets du THC peuvent être dangereux :

  • Des manifestations délirantes.
  • Des hallucinations.
  • Un isolement.
  • Un sevrage plutôt compliqué.

En prenant du THC, vous aurez plus de chance d’avoir ou de causer un accident.

Le CBD est différent du THC. En effet, le cannabiol ne va pas provoquer d’effets psychotropes comme cela peut être le cas avec le THC. Ainsi, lorsque vous allez faire un test salivaire, ce dernier aura moins de chances d’être démasqué que le THC.

Néanmoins, il faut tout de même prendre en compte que vous pouvez avoir un test salivaire qui soit positif, si vous avez une consommation de CBD qui soit importante. Dans tous les cas, bien que ce soit une substance qui soit de plus en plus connue, il faut tout de même noter que votre consommation de CBD repose entièrement sur vos épaules.

Le CBD n’est pas ce qui est recherché lors d’un test salivaire

Il est important de noter également que le CBD n’est pas ce qui est le plus recherché lors d’un test salivaire. En effet, comme nous avons pu l’évoquer, c’est une substance qui ne présente aucun effet négatif sur la personne qui en utilise. Notons également que c’est la consommation de cannabis qui est le plus recherché et contrôlé en France.

 

En conclusion, si vous prenez du CBD pour soulager certains symptômes, le test salivaire devrait être négatif. Si ce dernier est positif et que vous n’avez pas pris de cannabis, c’est certainement que votre consommation de CBD est trop importante. Il faudra donc réduire cette dernière.

Ce site utilise des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation.